Faut-il avoir peur des élections? Oh oui. Sauf si…

Koen Geens est chargé de poursuivre les négociations fédérales.
Koen Geens est chargé de poursuivre les négociations fédérales. - Belga

Faut-il avoir peur des élections ? Oh oui, si le retour aux urnes était la seule option pour sortir de la crise. Le risque serait énorme de précipiter les électeurs vers un vote-rejet pour les extrêmes et, en Flandre, vers une majorité séparatiste. En route pour le Vlexit – Vlaanderen exit ? Il y a de nombreux parallèles entre ce qui a mené les Britanniques à « brexiter » et la situation belge actuelle. Jugez plutôt.

Ingrédient nº1 : la colère des peuples. L’écrivain Ian McEwan explique : « Notre gouvernement a imposé une intense austérité, les gens sont devenus très mécontents de la santé, de l’éducation, de la police. » Quid en Belgique ? Le ras-le-bol croît dans une population déçue par une classe politique qui ne résout plus ses problèmes. Et pourrait voir dans l’incapacité à former un gouvernement une preuve ultime du non-fonctionnement du pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct