Proche-Orient: le coup terrible porté par Trump à Israël et au sionisme

Proche-Orient: le coup terrible porté par Trump à Israël et au sionisme
Reuters.

Les chrétiens évangélistes américains, qui constituent le noyau dur de l’électorat de Donald Trump, sont aux anges. Le président américain vient de donner satisfaction à leur exigence centrale : permettre, à terme, la mainmise d’Israël sur l’ensemble de la Terre sainte de Palestine, condition au retour salvateur de Jésus Christ sur terre.

Le plan dit « de paix », concocté par Trump et son gendre, va effectivement au-devant de leurs vœux, y compris des vœux de ceux, parmi eux, qui sont les plus antisémites car, à leurs yeux, cette réappropriation devrait permettre la conversion au christianisme du peuple hébreu.

Le paradoxe c’est que le « plan de paix » en question, le « deal », va, en revanche, à l’encontre des intérêts d’Israël, du sionisme et du souhait de l’immense majorité des juifs du monde entier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct