Le prêt PointCulture via Samarcande, crash assuré?

La fusion des objets – médias PointCulture et livres des bibliothèques – est une peccadille. Par contre, la mise à niveau du logiciel Samarcande semble une autre paire de manches.
La fusion des objets – médias PointCulture et livres des bibliothèques – est une peccadille. Par contre, la mise à niveau du logiciel Samarcande semble une autre paire de manches. - Pierre-Yves Thienpont.

Selon la ministre de la Culture, Bénédicte Linard (Ecolo), le prêt des médias de PointCulture (ex-Médiathèque) via les bibliothèques est presque un dossier bouclé : « À partir de septembre 2020 », déclarait-elle à la mi-janvier au Parlement, « il sera possible d’emprunter et de faire livrer des médias de PointCulture dans les 500 bibliothèques locales réparties sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ce qui constituera un formidable développement des droits culturels et une véritable progression en termes d’accessibilité. » Renseignement pris, cet optimisme est partagé par l’administration, qui rappelle qu’en Flandre et en France, les médiathèques n’ont jamais été séparées des bibliothèques, et qu’il existe déjà une poignée de bibliothèques-médiathèques, dont celle des Chiroux (Liège).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct