L’OCDE presse de taxer moins le travail et plus la consommation

L’OCDE presse de taxer moins le travail et plus la consommation
Photo News

On aurait pu s’attendre à ce qu’Angel Gurria, le secrétaire général de l’OCDE, l’Organisation de coopération et de développement économiques, présent à Bruxelles ce lundi pour présenter le rapport bisannuel consacré à la Belgique, tire la sonnette d’alarme et presse les partis politiques de former sans délai un gouvernement fédéral. Angel Gurria s’est montré plutôt détendu, même s’il a reconnu qu’« au plus vite la situation est normalisée, au mieux c’est ».

« Ce n’est pas la première fois que la Belgique est pilotée, durant une période assez longue, par un gouvernement en affaires courantes. Les institutions sont plutôt solides, l’économie continue à croître et à créer des emplois. » La Belgique n’est pas une exception, a-t-il poursuivi, citant les Pays-Bas, la Suède ou l’Allemagne, où la formation d’une coalition a également été laborieuse, ou encore l’Espagne, où les électeurs avaient été rappelés aux urnes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct