5G en Belgique: «Les licences provisoires ne dispensent pas du respect des normes régionales», affirme Alain Maron

5G en Belgique: «Les licences provisoires ne dispensent pas du respect des normes régionales», affirme Alain Maron
EPA

Les licences provisoires que l’IBPT propose de décerner à des opérateurs de la 5G ne dispensent pas du respect des normes environnementales, a rappelé lundi le ministre bruxellois de l’environnement Alain Maron (Ecolo). L’IBPT a proposé vendredi d’octroyer des droits d’utilisation provisoires pour les réseaux 5G dans le pays, dans l’attente d’un accord politique entre le gouvernement fédéral et les entités fédérées. Cette solution provisoire doit permettre l’introduction de cette technologie.

Les opérateurs télécoms se montraient partagés lundi sur cette solution provisoire. Orange n’est ainsi pas en faveur d’une allocation « précipitée » de licences nationales et temporaires, alors que Proximus et Telenet accueillent positivement cette initiative. Le ministre des Télécoms Philippe De Backer (Open VLD) est lui « très satisfait » de la solution proposée qu’il a lui-même recherchée en collaboration avec l’IBPT.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct