La stratégie ambitieuse de l’aéroport de Lille fait peur à Charleroi

La stratégie ambitieuse de l’aéroport de Lille fait peur à Charleroi
BELGA

Le fait qu’un Belge, Marc-André Gennart, un ex de Brussels Airport, vienne de prendre la tête de l’aéroport de Lille n’est évidemment pas un problème en soi. Le nouveau CEO et les responsables du groupe Eiffage, qui vient d’obtenir la gestion de l’aéroport français pour 20 ans, assurent pourtant que leur « but n’est pas d’aller chercher des clients de Charleroi ou de Bruxelles mais bien d’attirer les Lillois ou les gens des Hauts de France qui vont prendre l’avion à Bruxelles et Charleroi. Et je n’ai rien à redire sur le modèle développé en Wallonie, qui crée de l’emploi, notre but n’est vraiment pas de devenir un concurrent direct » (Le Soir du 17/01). Mais, visiblement, pour certains députés wallons, ces déclarations ne valent pas caution de « non-agression ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct