Brexit, saison 2: le grand marchandage peut commencer

A ce stade, les objectifs, ceux du négociateur en chef du Brexit «
saison 2
» pour le bloc des 27, Michel Barnier, et ceux du Premier ministre britannique, Boris Johnson, ne coïncident pas parfaitement...
A ce stade, les objectifs, ceux du négociateur en chef du Brexit « saison 2 » pour le bloc des 27, Michel Barnier, et ceux du Premier ministre britannique, Boris Johnson, ne coïncident pas parfaitement... - Photo News

La négociation n’a pas encore commencé que les couteaux sont déjà tirés. Rien d’étonnant à cela, à l’aube des pourparlers. Tour à tour, ce lundi, Michel Barnier et Boris Johnson ont présenté leurs objectifs – et leurs lignes rouges – pour la future relation que l’Union européenne et le Royaume-Uni entendent bâtir, maintenant que le divorce du Brexit est consommé. A ce stade, les deux épures, celle du négociateur en chef du Brexit « saison 2 » pour le bloc des 27, et celle du Premier ministre britannique, ne coïncident pas parfaitement – c’est un euphémisme.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct