Placements d’enfants; les fratries doivent pouvoir rester ensemble

Les députés Défi Sophie Rohonyi et François De Smet. © Belga.
Les députés Défi Sophie Rohonyi et François De Smet. © Belga.

Une proposition de loi introduite lundi en commission de la Justice de la Chambre par les députés Sophie Rohonyi et François De Smet (Défi), entend consacrer le droit des fratries à ce pas être séparées en cas de placements résultant de défaillances parentales. Cette proposition de loi entend consacrer le droit à une relation personnelle entre frères et sœur au sein d’une famille, que les enfants soient issus d’une union unique ou cohabitant au sein d’une famille recomposée.

Cette proposition de loi s’inspire de ce que le Code civil réserve au droit aux relations continuées entre les grands-parents et les enfants issus de leur lignée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct