Georges Noël, la crème de l’art informel

«
Dreaming Window
», 1990.
« Dreaming Window », 1990. - P.H.

Peintre prolixe, sculpteur et graveur à ses heures, Georges Noël est né à Béziers en 1924 et mort à Paris en 2010. Passé par la case New York entre 1967 et 1983, il ne s’est jamais départi de ses affinités originelles pour une écriture impromptue qui court à la surface du tableau ou incise des fonds subtilement travaillés. Il tient peut-être une part de cette fascination pour la peinture-matière de sa filiation avec un père artisan en faux bois et faux marbre et d’un grand-père peintre et restaurateur d’églises. Au début, il pratique une peinture qu’il élabore avec les doigts, les mains et des outils non traditionnels, utilise des matériaux de récupération qu’il encolle et mêle à la peinture.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct