Official secrets Keira Knightley, lanceuse d’alerte avec brio

<span>Official secrets</span> Keira Knightley, lanceuse d’alerte avec brio

« Ce n’est pas parce qu’on est Premier ministre qu’on peut inventer ses propres faits. » Devant sa télévision, Katharine Gun (Keira Knightley), jeune femme dynamique, curieuse et ouverte, fulmine à l’écoute du discours de Tony Blair à propos de Saddam Hussein. Nous sommes en 2003. Les États-Unis et l’Angleterre veulent intervenir en Irak. Employée des renseignements britanniques, Gun passe ses journées à retranscrire et à traduire des éléments classés « top secret ». Elle n’est que l’une des nombreuses employées de l’organisation et ne possède pas vraiment de responsabilité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct