Afrique du Sud: l’ex-président Zuma menacé d’arrestation

Le procès pour corruption de Jacob Zuma traîne depuis 15 ans.
Le procès pour corruption de Jacob Zuma traîne depuis 15 ans. - Reuters.

La justice sud-africaine perd patience. Mardi, elle a lancé un mandat d’arrêt contre Jacob Zuma, dont le procès pour corruption traîne depuis quinze ans. Un mandat qui ne sera appliqué que le 6 mai, si l’ex-chef d’Etat ne se rend pas au tribunal. Il a été inculpé en 2005, aux côtés de la société française Thales : il avait accepté un pot-de-vin annuel de 30.600 euros (au cours actuel) du groupe d’électronique, qui cherchait à éviter des poursuites pour corruption suite à un contrat de vente à l’armée sud-africaine. Un conseiller de Zuma avait été condamné, en 2005, à quinze ans de prison dans le cadre de cette affaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct