Les épandeuses entrent en piste… cyclable à Bruxelles

Les épandeuses entrent en piste… cyclable à Bruxelles
Mathieu Dréan

De prime abord, il ressemble à un petit engin agricole mais les champs qu’il parcourt sont aussi étroits qu’asphaltés et point d’engrais dans sa remorque mais bien du sel destiné à offrir confort et sécurité aux cyclistes de sortie par grand froid. Très maniable, le petit tracteur se faufile ainsi tout au long des 14 circuits cyclables installés hors voiries, soit pas moins de 220 kilomètres à arpenter, le plus souvent au milieu de la nuit, pour garantir un parcours praticable dès les premières heures de pointe. « Il y a encore quelques années, il n’y avait que 6 ou 7 circuits, les choses évoluent donc plutôt bien et l’épandage est désormais systématique, entame Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité, les pistes tracées sur les routes étant, elles, traitées en même temps que la voirie ». De quoi couvrir l’entièreté du réseau régional ou presque sachant que les pistes séparées sur les territoires communaux sont peu nombreuses.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct