Wallonie: vers la fin des agents statutaires locaux?

Maxime Daye (MR) et le CA de l’Union des villes d’accord pour réfléchir au statut des agents.
Maxime Daye (MR) et le CA de l’Union des villes d’accord pour réfléchir au statut des agents. - Olivier Pollet.

La Wallonie met en chantier une vaste réflexion sur les finances des pouvoirs locaux. Au menu des discussions, un véritable tabou : l’emploi statutaire dans les communes. Disparaîtra-t-il bientôt ? A l’exception du PTB, tout l’éventail politique fait en tout cas le constat d’une période charnière, voire de la fin d’une époque, avec des nuances selon les convictions des uns et des autres.

En moyenne, les agents statutaires ne représentent plus que 30 % du personnel communal au sens large du terme (zones de police et de secours, CPAS). La grande majorité des employés évolue désormais sous le régime contractuel, plus souple et moins onéreux pour les budgets locaux. Ces derniers emplois sont souvent largement subventionnés, notamment via les points APE.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct