Les femmes prennent le pouvoir dans le basket belge

Marie De Clerck, ici entre Ann Wauters et la mascotte ostendasie Filou, est la seule femme dirigeante de la D1 masuculine.
Marie De Clerck, ici entre Ann Wauters et la mascotte ostendasie Filou, est la seule femme dirigeante de la D1 masuculine. - DR

Le Versluys Dôme vit au rythme des entraînements. Mais Ostende n’est plus seul à la maison. Quatre sélections nationales féminines y disputent, de jeudi à dimanche, l’un des tournois qualificatifs pour les Jeux olympiques, avec en exergue : les Belgian Cats, qui vont tenter d’assouvir leur rêve en défiant le Canada, le Japon et la Suède ! « Nous en sommes fiers », confie Marie De Clerck, la nouvelle directrice générale du BCO. « Soutenu par la Ville, ce tournoi nous offre, outre l’image, un parquet attendu depuis des années ou l’éclairage remis à neuf, mais il m’occupe beaucoup plus que prévu. On a aussi dû déplacer un match et le coach, privé de la salle à 90 %, n’est pas content. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct