Primaires: les démocrates se lancent dans la course de la pire des manières

Une très longue attente pour les militants démocrates de l’Iowa - ici, les partisans de Bernie Sanders.
Une très longue attente pour les militants démocrates de l’Iowa - ici, les partisans de Bernie Sanders. - AFP.

Terrassés par une technologie expérimentale, insécurisée, et au bout du compte totalement défaillante : les démocrates ont entamé de la pire des manières lundi soir leur croisade pour évincer Donald Trump de la Maison Blanche. Le scénario invraisemblable des caucus de l’Iowa est sorti des rails à 22 heures locales dans ce petit Etat du Midwest, lorsque les responsables locaux auraient dû communiquer les résultats du scrutin, ville par ville, comté par comté, au moyen d’une application de téléphonie mobile spécialement conçue pour leur simplifier la tâche. Mais rien n’est venu. La fameuse « app » développée par la firme de haute technologie Shadow Inc. s’est avérée impossible à télécharger pour de nombreux « precinct captains » (chefs de poste électoral), tandis que d’autres préalablement inscrits éprouvaient les pires difficultés à se connecter, puis se retrouvaient à faire le pied de grue au téléphone pour communiquer leurs chiffres à une centrale submergée d’appels.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct