Négociations fédérales: et la coalition «miroir» se brisa

Négociations fédérales: et la coalition «miroir» se brisa

La situation fédérale est décidément de moins en moins lisible. Après les propositions de coalition bourguignonne (alliant socialistes, libéraux et nationalistes), Vivaldi (avec les familles socialiste, chrétienne, libérale et écologiste), le président du CD&V, Joachim Coens a (re)lancé, ce mercredi dans De Morgen la coalition dite « miroir ». Le concept : un gouvernement fédéral qui serait le reflet des équipes en place en Flandre et en Wallonie. Ce qui donne la N-VA, le CD&V et le VLD côté flamand. Et le PS, le MR et Ecolo côté francophone. « Avec une telle coalition, on éviterait les incessants conflits entre le gouvernement fédéral et le gouvernement flamand ou wallon. », dit le président du CD&V.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct