Le réseau de chaleur, alternative au gaz et au mazout

« Sur le site des Pléiades à Visé, Horizon a développé un nouvel éco-quartier en le dotant d’un réseau de chaleur. Quelque 130 habitations sont chauffées par une chaufferie commune aux plaquettes de bois. »
« Sur le site des Pléiades à Visé, Horizon a développé un nouvel "éco-quartier" en le dotant d’un réseau de chaleur. Quelque 130 habitations sont chauffées par une chaufferie commune aux plaquettes de bois. »

En Belgique, les chauffages fonctionnent principalement au gaz (47 %) et au mazout (37 %). Accessoirement à la biomasse (10 %), à l’électricité (3 %), au propane/butane (2 %) et au charbon (1 %), selon le SPF Economie. Or, pour limiter les émissions de CO2, des efforts vont devoir être entrepris en ce domaine. Exemple ? Sous la précédente législature, des velléités sont apparues pour arrêter les ventes des chaudières au fuel vers 2030-2035 (tout en autorisant celles qui sont déjà installées). Mais par quoi les remplacer ? Les réseaux de chaleur ou RDC peuvent contribuer à la solution. Voici dans quelle mesure.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct