À Bruxelles, deux initiatives pour redorer l’image de l’Îlot Sacré

© Dominique Duchesnes.
© Dominique Duchesnes.

Pour y arriver, les pouvoirs publics ont entrepris plusieurs actions, donc l’occupation temporaire de cellules vides. À la tête de « Chocolero’s » un bar à chocolat, Pierrick Stinglhamber a été le premier bénéficiaire de l’incubateur horeca « kokotte » lancé par hub.brussels, agence bruxelloise pour l’accompagnement des entreprises. « Une opportunité extraordinaire » selon le restaurateur qui lui permet de tester son concept à moindre coût. « On doit juste poser ses valises. Le mobilier, la cuisine et la vaisselle sont fournis. On est aidé administrativement également. Quant au loyer de 800 euros, il est bien inférieur au prix du quartier. » Après quatre mois d’occupation, un autre entrepreneur lui succédera. Un schéma se répétera durant trois ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct