La magistrate Karin Gérard lavée de tout soupçon

Karin Gérard, innocentée.
Karin Gérard, innocentée. - Belga.

La Cour de cassation a prononcé le 29 janvier un non-lieu dans le cadre du dossier concernant l’ex-présidente de la Cour d’assises de Bruxelles Karin Gérard sur laquelle pesaient, à l’estime du parquet général de Bruxelles, des soupçons de faux et de tentative d’escroquerie.

La décision de non-lieu, rendue par la Cour de cassation siégeant en chambre du conseil en raison du privilège de juridiction qui s’applique aux magistrats, s’aligne entièrement sur les conclusions de l’avocat général et celles du conseiller rapporteur qui avaient conclu à l’absence d’infraction.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct