D’Alep à Bruxelles, la force d’entreprendre

Salem, tout à droite, et ses deux fils. © Guillaume Derclaye
Salem, tout à droite, et ses deux fils. © Guillaume Derclaye - Guillaume Derclaye

Reportage

À deux pas des anciens abattoirs d’Anderlecht, les devantures des magasins reflètent la diversité de Bruxelles. Roumains, polonais, marocains, Syriens et bien d’autres se côtoient. Dans son snack, non loin de la station Clémenceau, Salem s’active dans la chaleur des rôtissoires. Il fait partie des 8.474 Syriens résidant dans la Région. Sur les fenêtres de son commerce, Alep et son origine sont bien mis en avant. On peut notamment y lire « shawarma syrien » (sorte de kebab), « burger syrien », et à l’intérieur, la liste des spécialités s’allonge encore.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct