Ski alpin: Armand Marchant, une saison «plus»

Armand Marchant a placé la Belgique sur la carte du slalom mondial depuis le début de la saison. Ce n’est pas le moindre de ses mérites.
Armand Marchant a placé la Belgique sur la carte du slalom mondial depuis le début de la saison. Ce n’est pas le moindre de ses mérites. - JAN DE MEULENEIR/PHOTO NEWS.

Il était temps de souffler. Sept courses en un mois, c’est le régime infernal qu’a dû encaisser Armand Marchant en janvier lors des manches de Coupe du monde de ce début d’année. Une série d’épreuves avec des hauts, comme cette 5e place à Zagreb, et des bas, dont deux courses où il n’a pas été au bout de la première manche et deux autres qui ne lui ont pas permis de se qualifier pour le deuxième « run ».

Des slaloms qui lui ont néanmoins permis de revenir « parmi les siens », ce qui n’était pas forcément écrit, après trois saisons blanches consécutives. Une si longue absence due, rappelons-le, à sa grave blessure au genou survenue en janvier 2017 qui avait nécessité sept opérations au total et une interminable rééducation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct