Arno face au cancer: «Les personnes de mon entourage sont bien plus abattues que moi»

Arno face au cancer: «Les personnes de mon entourage sont bien plus abattues que moi»

Les maladies n’arrivent jamais au bon moment. Elles frappent à votre porte, tel un voyageur inattendu. Et on n’a pas d’autre choix que d’ouvrir. « Début novembre, ma copine m’a dit que j’avais le teint jaune », déclare Arno. « Je suis allé chez mon médecin traitant et il m’a fait une prise de sang. Peu de temps après, j’ai reçu un coup de téléphone. Je devais me rendre à l’hôpital de toute urgence. Sur place, ils m’ont diagnostiqué un cancer du pancréas à un stade précoce. »

Nous nous trouvons dans son appartement, situé en plein cœur de Bruxelles. Devant nous, une étagère remplie de livres contre lesquelles sont appuyées deux photos. On peut y voir son père Maurice, décédé il y a six ans. Et sa mère Lulu, disparue quand il avait 24 ans.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct