Phil Bauhaus en architecte du succès au Tour d’Arabie saoudite (vidéo)

Le triomphe de l’Allemand Phil Bauhaus, au centre évidemment.
Le triomphe de l’Allemand Phil Bauhaus, au centre évidemment. - AFP

Le finisseur de la formation Bahrain-McLaren, parfaitement lancé par un Mark Cavendish mué cette fois en domestique à plein temps, n’a laissé aucune chance au reste de la meute. Malgré le mécontentement de Nacer Bouhanni qui s’estimait lésé par le Teuton dans les ultimes mètres, Phil Bauhaus remporte la cinquième et dernière étape, son deuxième succès saoudien. Il s’accapare, par là même occasion, le maillot vert de lauréat de l’épreuve arabique. Pour deux secondes au détriment du bougon Français qui, ce samedi, perd finalement tout. « Je suis envahi par un sentiment incroyable », irradie l’Allemand de vingt-cinq ans, une étape du Dauphiné 2017 au palmarès, principalement. « L’équipe a parfaitement manœuvré pour virer en tête dans la dernière ligne droite. Après, Mark (Cavendish) a pris la main et m’a parfaitement lancé. J’étais déjà en tête avant de sprinter et je n’avais plus qu’à finir le job. Avoir un ancien champion du monde qui fait un tel boulot, ça signifie énormément pour moi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct