La «tirette» obligatoire pour le prochain scrutin régional bruxellois

Ridouane Chahid.
Ridouane Chahid. - Dominique Duchesnes.

Une femme, un homme, une femme, un homme… En jargon électoral belge, on appelle ça la tirette. Soit l’alternance stricte entre sexes sur une liste de candidats. La Wallonie a fait figure de pionnière en imposant cette règle lors des derniers scrutins communal et régional. A Bruxelles, les communes ont montré l’exemple, la Région est en passe de le suivre.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct