Ciara: pourquoi cette tempête est un phénomène rare

«
Ce qui est particulier cette fois, c’est que le champ est très étendu. Il va de l’Irlande au Nord de la France en passant par la Belgique, les Pays-Bas et même la Scandinavie
», explique David Dehenauw.
« Ce qui est particulier cette fois, c’est que le champ est très étendu. Il va de l’Irlande au Nord de la France en passant par la Belgique, les Pays-Bas et même la Scandinavie », explique David Dehenauw. - EPA.

Du Nord au Sud du pays, la tempête Ciara souffle sur tout le pays ce dimanche. Au fil des heures, ce souffle va monter d’intensité pour atteindre 130 km/h. Le phénomène est rare mais pas exceptionnel à cette période de l’année, selon David Dehenauw, météorologue et chef de travaux à l’IRM.

« Une telle tempête est liée à un courant jet qui souffle à 400 km/h à une altitude de 10 km environ. Il est très actif car il résulte d’un contraste thermique important entre le pôle Nord et l’équateur. Ça nourrit sa vitesse. S’il souffle fort en haut, il souffle fort en bas aussi. Ca fonctionne donc comme un aspirateur qui amène l’air de la terre vers le haut. Ça crée une zone de basse pression car l’air est ascendant. Ce qui est particulier cette fois, c’est que le champ est très étendu. Il va de l’Irlande au Nord de la France en passant par la Belgique, les Pays-Bas et même la Scandinavie. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct