Armand Duplantis, né pour voler

Duplantis a franchi la barre à 6,17
m à son deuxième essai.
Duplantis a franchi la barre à 6,17 m à son deuxième essai. - AFP.

Il y a des records inattendus. Et il y a des records programmés. Celui qu’a battu le Suédois Armand Duplantis, samedi à Torun (Pologne) en franchissant 6,17 m à la perche, 1 centimètre de mieux que les 6,16 m du Français Renaud Lavillenie en 2014, fait partie de la deuxième catégorie. Et pas seulement parce qu’il aurait déjà dû le battre mardi dernier à Dusseldorf…

En quatre sauts, il a franchi ses quatre premières barres pour s’élever à 6,01 m. Et dans la foulée, il a effacé 6,17 m à sa deuxième tentative. Vite fait, magnifiquement fait. « C’est fou, je ne réalise pas ce qui vient de se passer. J’ai l’impression que ce n’est pas vrai, que je n’ai pas battu ce record. C’est fou car toute ma vie, j’ai voulu ce moment. (…) Je ne voulais pas revenir les mains vides, sans ce record du monde et j’ai fait en sorte de le battre. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct