Matthias Casse: «C’est bien de commencer 2020 comme j’ai terminé 2019»

Matthias Casse: «C’est bien de commencer 2020 comme j’ai terminé 2019»

Il était, dit-il, venu à Paris « pour préparer les JO » et un peu aussi « pour (s)’amuser ». En passant, Matthias Casse en a profité, ce dimanche, pour s’imposer avec l’art et la manière dans ce qui reste le plus prestigieux tournoi du calendrier. Une victoire dans la catégorie reine des moins de 81 kg – 69 participants ! – qui a un peu plus raffermi son statut de nouveau leader du judo belge. Un leader qui a montré l’exemple puisque, avec Gaby Willems, qui a franchi deux tours chez les moins de 70 kg, il est le seul judoka noir-jaune-rouge à ne pas avoir dû plier bagages après son premier combat en bord de Seine.

L’Anversois, en allant jusqu’au bout, en a même disputé six et remporté, à 22 ans, son premier tournoi labellisé « Grand Chelem », après avoir, dans la même catégorie, décroché une 2e place à Abou Dhabi en 2018 et une 3e à Bakou et Düsseldorf en 2019. Une formidable entrée en matière à moins de six mois des Jeux de Tokyo.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct