C’était il y a trente ans: «Nelson Mandela: le mythe libéré redevient réalité»

Le leader de l’ANC dans une photo d’archive du 11 février 1990.
Le leader de l’ANC dans une photo d’archive du 11 février 1990. - AFP

Archive du 12 février 1990

Le choc ! Après vingt-sept années d’absence, Nelson Mandela est revenu – libre – parmi les siens. Le leader de l’ANC, le mouvement interdit puis réhabilité, il y a quelques jours à peine, par le président sud-africain de Klerk, symbole de la résistance à l’apartheid et à la répression, a quitté la prison dans laquelle un pouvoir blanc jusqu’ici intraitable le maintenait, comme pour étouffer ainsi toute idée de liberté au sein de la majorité noire.

A l’émotion de ses partisans, à la joie dans le monde, a bien vite succédé l’inquiétude : la première réunion du Cap, à laquelle devait prendre part le chef historique de l’ANC, s’est achevée dans des affrontements violents avec les forces de l’ordre. Décidément, tout reste encore à faire dans un pays qui reprend espoir aujourd’hui.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct