Gundi Falk, «Variations & transmutations»: chimigrammes iconiques

Gundi Falk, «Variations & transmutations»: chimigrammes iconiques
Erik Luntang.

Danseuse et comédienne qui a puisé dans les beaux-arts de quoi alimenter sa pratique de plasticienne, Gundi Falk (Salzburg, 1966) découvre le chimigramme il y a une dizaine d’années, à Bruxelles, quand elle rencontre par hasard Pierre Cordier (Bruxelles, 1933) au détour des cimaises du Musée d’art moderne. Réconciliant la « subjektive fotografie » d’Otto Steinert, axée sur l’expérimentation, avec la veine objective défendue par le couple légendaire Bernd et Hilla Becher, Gundi Falk revisite conjointement ces deux mouvements avec une série inédite exposée actuellement à l’espace Rivoli.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct