La fille au bracelet On est happé par ce suspense judiciaire

<span>La fille au bracelet</span> On est happé par ce suspense judiciaire

Lise, 18 ans, issue d’un milieu sans histoire, vient d’avoir son bac. Mais depuis deux ans, elle porte un bracelet car elle est accusée d’avoir assassiné sa meilleure amie. Vérité ou erreur judiciaire ?

En empruntant la voie du film de procès, Stéphane Demoustier n’a pas comme objectif de démêler le vrai du faux même s’il s’installe dans le prétoire et suit le déroulé des réquisitoires. Son but est de dresser en creux le portrait d’une jeunesse actuelle, de s’interroger sur leur propre morale, de dire à quel point on connaît peu les gens qu’on aime, de montrer les effets d’un procès sur le reste de la famille. Au centre, la fille insaisissable, à la fois femme et encore ado, sobrement interprétée par Melissa Guers.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct