Le cas Richard Jewell Classique mais efficace

<span>Le cas Richard Jewell</span> Classique mais efficace

Comme il l’avait fait pour Sully ou Le 15 h 17 pour Paris, Clint Eastwood s’intéresse à un fait divers mettant un homme ordinaire dans une situation extraordinaire. Cette fois, il s’agit de Richard Jewell qui, en 1996, chargé de la sécurité lors des Jeux olympiques d’Atlanta, est le premier à donner l’alerte quant à la présence d’une bombe sur les lieux et sauve ainsi des vies. D’abord considéré comme un héros, il devient l’homme le plus détesté d’Amérique, suspecté d’acte terroriste par le FBI, devenant la cible idéale pour les médias qui se déchaînent sur lui.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct