Jazz: Lyle Mays était un paysagiste lyrique

Lyle Mays en 1988.
Lyle Mays en 1988. - D.R.

Réécoutez « As falls Wichita, so falls Wichita Falls », de l’album du même titre sorti en 1980 et signé Pat Metheny & Lyle Mays. Toutes les parties de claviers et d’autoharpe, c’est Lyle Mays, qui offre à ce morceau, à cet album et à ceux qui suivront dans leur collaboration, ces harmonies romantiques, ses arcs-en-ciel, ses colorations, ses nuances, son ambiance légèrement éthérée, son atmosphère un peu spatiale qui sont la signature de ce très beau disque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct