Plus de 400.000 emplois menacés dans le secteur automobile allemand

Ola Källenius, CEO du constructeur automobile Daimler AG (Mercedes).
Ola Källenius, CEO du constructeur automobile Daimler AG (Mercedes). - REUTERS

Cette fois, c’est le symbole même de l’économie allemande qui est touché par la révolution électrique. Malgré une nouvelle hausse du chiffre d’affaires de 3 % (172,7 milliards d’euros), le bénéfice de Daimler – le constructeur des Mercedes – s’est effondré de plus de 60 % à 2,7 milliards, la plus mauvaise performance depuis 10 ans !

Pour le nouveau patron du groupe, Ola Källenius, ces mauvais résultats, qui ont été présentés ce mardi à Stuttgart, s’expliquent par les cinq milliards consacrés au règlement du « Dieselgate », un scandale qui n’a pas frappé que Volkswagen.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct