Charleroi: accusé injustement de répandre la gale, un SDF a vécu l’enfer des fake news

Non seulement le SDF carolo a été stigmatisé injustement mais en plus son image a été diffusée à son insu (image d’illustration.
Non seulement le SDF carolo a été stigmatisé injustement mais en plus son image a été diffusée à son insu (image d’illustration. - R. Milutin

Il y a plus contagieux et parfois dangereux que les maladies : ce sont les « fake news ». À Charleroi, une usagère des transports en commun pourrait en faire les frais : elle a injustement accusé un SDF d’être porteur de la gale et d’avoir contaminé des chauffeurs. Elle l’a photographié et a diffusé son image. « Son post diffamant sur les réseaux sociaux a non seulement fait naître une psychose et infligé des souffrances à l’intéressé, il a aussi contribué à la stigmatisation de toute une population de précaires », déplore la présidente du relais Social de Charleroi Sophie Crapez. C’est que le médecin attaché à la permanence du relais Santé de Charleroi se montre catégorique : « le patient n’est nullement affecté », rapporte le Dr Irène Kremers. Il est rare qu’un médecin soit appelé à sortir du secret auquel il est tenu. « Mais l’injustice et les violences ont été telles dans ce cas de figure que j’ai rédigé une attestation médicale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct