Réformer le système électoral? Une faute capitale contre la démocratie belge

Réformer le système électoral? Une faute capitale contre la démocratie belge
Pierre-Yves Thienpont.

Juste avant l’élection présidentielle aux Etats-Unis en 1811, le gouverneur du Massachusetts, Elbridge Gerry, fut accusé d’avoir « redécoupé » la circonscription d’un comté afin de favoriser son parti ; la polémique enfla quand la Boston Gazette du 26 mars 1812 publia la caricature du dessinateur Elkana Tisdale, intitulée « Le Gerry-Mander », représentant la forme de la circonscription comme celle d’une salamandre. « Gerrymandering » est ainsi le mot-valise composé du nom du gouverneur, Gerry, et du mot « salamander », pour salamandre. L’expression « gerrymandering » est donc le terme politique anglais pour désigner le découpage des circonscriptions électorales pour donner de l’avantage à un parti, ou un candidat. Une pratique utilisée dans presque tous les systèmes politiques, démocratiques ou non.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct