Thomas Degand: «Vivre de sa passion, c’est un luxe que je mesure chaque jour»

photo news
photo news

L’escapade dans le golfe Persique a certes été plus brève qu’envisagé initialement (le Tour d’Oman, supprimé pour cause de deuil national, a été annulé et n’a donc pas prolongé le tout nouveau Tour d’Arabie saoudite) mais ce premier contact avec la compétition, sous un soleil peu agressif, a renforcé ses envies. Au bout d’un hiver régénérateur, Thomas Degand était impatient de remonter en selle, pour sa treizième saison chez les pros.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct