Pierre-Yves Dermagne: «Il faut défendre les communes comme la sécurité sociale»

Le ministre des Pouvoirs locaux monte au front. Pour Pierre-Yves Dermagne, les Wallons doivent s’unir pour défendre leurs communes.
Le ministre des Pouvoirs locaux monte au front. Pour Pierre-Yves Dermagne, les Wallons doivent s’unir pour défendre leurs communes. - Olivier Polet.

Plus de 400 exposants et 13.000 visiteurs participeront jeudi et vendredi au salon des mandataires Municipalia à Marche-en-Famenne. L’occasion est belle d’échanger les expériences entre élus locaux et fonctionnaires et de découvrir les nouveautés les plus tentantes : équipement, travaux, énergie, déchets, matériel en tous genres. Mais l’heure ne sera pas à la fête et encore moins aux dépenses excessives.

Pierre-Yves Dermagne (PS) tire la sonnette d’alarme. Ce n’est pas à proprement parler une surprise, de nombreux municipalistes l’ont fait avant lui. Mais tout de même : « Nous savions que la situation était alarmante, c’est ce qui remonte en permanence du terrain. Mais les nuages s’amoncellent parce que les transferts de charges sur le dos des communes et des CPAS n’en finissent pas de s’alourdir : pensions, police, zones de secours… »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct