Dans les coulisses de la Trilogia Mozart Da Ponte à La Monnaie

«
Le décor est unique mais on le reconfigure à chaque partie de chaque opéra
», explique Olivier Deloeuil (à g.). Depuis une dizaine d’années, il forme avec Jean-Philippe Clarac (à d.) le duo créatif Clarac-Delœuil (> le lab, à l’œuvre pour cette ambitieuse trilogie).
« Le décor est unique mais on le reconfigure à chaque partie de chaque opéra », explique Olivier Deloeuil (à g.). Depuis une dizaine d’années, il forme avec Jean-Philippe Clarac (à d.) le duo créatif Clarac-Delœuil (> le lab, à l’œuvre pour cette ambitieuse trilogie). - DOMINIQUE DUCHESNES.

reportage

C’est l’un des projets les plus ambitieux et les plus enthousiasmants de cette saison à l’opéra : proposer en parallèle les trois grands opéras italiens – Nozze di Figaro, Così fan tutte et Don Giovanni – issus de la collaboration entre Wolfgang Amadeus Mozart et le librettiste Lorenzo Da Ponte. Un défi que La Monnaie réalise en collaboration avec les chefs Antonello Manacorda et Ben Glassberg, ainsi que le duo Clarac-Deloeuil > le lab pour la mise en scène. L’idée ? Faire se dérouler les récits des trois œuvres le temps d’une journée, dans un même immeuble, afin de les faire dialoguer entre elles et de les imaginer comme les différents épisodes d’une série. Retour sur les points clés du projet en compagnie des metteurs en scène.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Scènes
    • 20-02-11_macbeth_084

      Fiche Un Macbeth Macbeth, Mobutu, même combat

    • i-clit-4-©-Ayka-Lux-2-1

      Fiche i-Clit

    • christian_rizzo_-_une_maison_c_marc_domage_1

      Fiche Une maison idéale