Coronavirus sur le paquebot coincé au japon: l’efficacité de la quarantaine mise en doute

Coronavirus sur le paquebot coincé au japon: l’efficacité de la quarantaine mise en doute
Reuters

Le ministre japonais de la Santé, Katsunobu Kato, a annoncé jeudi 44 nouveaux cas positifs au nouveau coronavirus Covid-19 à bord du paquebot de croisière Diamond Princess en quarantaine au Japon, d’après les tests nouvellement menés sur 221 personnes.

Cela porte à 218 le nombre total d’occupants du navire (passagers et membres d’équipage compris) ayant été infectés, sur 3.711 personnes initialement à bord, sans compter un officier de quarantaine également contaminé récemment.

Au total, 713 personnes du paquebot ont été à ce jour testées, en raison de capacités limitées pour effectuer ces examens qui prennent en outre 4 à 6 heures avant l’obtention du résultat.

Seulement 300 personnes peuvent être testées par jour, un total que les autorités nippones espèrent porter à 1.000 à brève échéance.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct