Connaître {par cœur}

Connaître {par cœur}

Actualité oblige – ne me dites pas que vous avez oublié la Saint-Valentin ! – cette chronique se penche aujourd’hui sur un viscère musculaire en forme de cône renversé, dont les attributs ont titillé la créativité de votre chronicœur. Connaissant l’apôtre, vous n’attendez guère de développements anatomiques. Vous parieriez plutôt sur des digressions orthographiques (tous en cœur ou en chœur ?), sémantiques (ne confondez pas cardiaque et cordial) ou étymologiques (non, rancœur n’est pas de la famille de cœur).

Détrompez-vous ! Nous allons plutôt, si le cœur vous en dit, ausculter une expression des plus courantes, mais curieuse dans sa formulation. Comment expliquer que vous connaissiez une matière par cœur ? Parce que vous l’avez apprise par cœur ? L’affaire est rude, mais à cœur vaillant, rien d’impossible.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct