Négociations fédérales: pour la N-VA, «la loi sur l’avortement doit arriver à la table des négociations»

Valerie Van Peel
Valerie Van Peel - Photo News

Si cela ne tenait qu’à la N-VA, l’assouplissement potentiel de la loi sur l’avortement devrait être abordé lors des négociations en vue de former un gouvernement fédéral, a indiqué jeudi la députée N-VA Valerie Van Peel dans l’émission Villa Politica sur la VRT. Les nationalistes flamands soutiennent ainsi la position du CD&aV, qui plaide depuis longtemps pour aborder les thématiques éthiques lors des négociations.

Une proposition de loi prévoyant un assouplissement de la loi sur l’interruption volontaire de grossesse a été votée en fin d’année dernière en commission de la Justice de la Chambre. Le texte, soutenu du PS, soutenu par le SP.A, Ecolo-Groen, le MR, l’Open VLD, le PTB et DéFI, dépénalise l’IVG, fait passer le délai dans lequel elle peut être pratiquée de 12 à 18 semaines après la conception et réduit le délai de réflexion de six jours à 48 heures.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct