Colonies israéliennes: la liste de l’ONU qui déchaîne les passions

Un Palestinien brandit un drapeau devant Modiin Illit, l’une des plus grandes colonies en Cisjordanie occupée.
Un Palestinien brandit un drapeau devant Modiin Illit, l’une des plus grandes colonies en Cisjordanie occupée. - Mohamad Torokman/ Reuters.

Avec trois ans de retard, l’ONU a diffusé ce 12 février une liste de 112 sociétés ayant des activités dans les colonies israéliennes établies dans les Territoires palestiniens occupés, colonies classées comme illégales par le droit international. La majorité des firmes sont israéliennes, sauf dix-huit noms dont Airbnb, Alstom, Booking, Expedia, Motorola et TripAdvisor. Si les Palestiniens se sont félicités de cette publication, les Israéliens – tous partis confondus sauf les formations arabes – ont exprimé leur aigreur parfois dans des termes offensants.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct