TV5 (et la RTBF) planchent sur un «Netflix de la francophonie»

La fenêtre de TV5, c’est 300 millions de locuteurs de francophones, explique Yves Bigot, son directeur général. Et un marché bien plus large encore puisque les contenus sont traduits en 14 langues.
La fenêtre de TV5, c’est 300 millions de locuteurs de francophones, explique Yves Bigot, son directeur général. Et un marché bien plus large encore puisque les contenus sont traduits en 14 langues. - RENE BRENY.

Les ripostes « locales » au raz-de-marée planétaire Netflix s’organisent, lentement mais sûrement. En Belgique, si ce n’est les offres en « vase clos » proposées par la plupart des opérateurs (RTBF Auvio, RTL Play, BeTV Go, VTM Go, Telenet Play, Uncut…), aucune plateforme « globale » n’a encore vu le jour. Mais au nord du pays, cela s’agite.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Consommation