«Il n’appartient pas aux hôpitaux d’interdire l’euthanasie», clame la mutualité socialiste suite à une polémique en Flandre

«Il n’appartient pas aux hôpitaux d’interdire l’euthanasie», clame la mutualité socialiste suite à une polémique en Flandre
Pierre-Yves Thienpont

La mutualité socialiste flamande assure que l’obligation, par certains hôpitaux, d’entamer des soins pour quiconque souhaite se faire euthanasier va à l’encontre des droits des patients. «Chaque institution doit respecter les droits des patients, dont leur souhait d’euthanasie», souligne le secrétaire général Paul Callewaert.

Selon Paul Callewaert, plusieurs hôpitaux catholiques ont institué un «filtre palliatif» par lequel doivent passer les patients qui souhaitent accéder à l’euthanasie. «L’hôpital exige qu’ils passent par les soins palliatifs avant de discuter d’euthanasie, impliquant par là un ’comité éthique’», explique-t-il.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société