Tame Impala The slow rush

<span>Tame Impala</span> The slow rush

Certes, Tame Impala est un groupe dans la mesure où la musique imaginée sous ce nom doit être jouée en live. Pour le reste, c’est encore une fois Kevin Parker qui en a accouché seul. Non parce qu’il aime la solitude, mais il est persuadé que c’est la seule manière de tirer le meilleur de lui-même. D’obtenir ce qui va le satisfaire au mieux. « Je suppose que c’est thérapeutique », s’amuse-t-il.

Avec « One more year » qui ouvre cet album, on est tout de suite au fait du genre de médecine qu’il affectionne. Imaginez une sorte de disco cosmique, monté sur une rythmique pneumatique. Quelque part, Air rencontrant Daft Punk… Ou une version 2.0 d’Imagination, à l’écoute de « Borderline ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct