Théâtre: «Sur la route de Madison», une houle sentimentale

© Leleux - De Beir.
© Leleux - De Beir.

CRITIQUE

Décidément, le théâtre se repaît des films cultes américains ! Après Un tramway nommé Désir transformé par Salvatore Calcagno, voici Sur la route de Madison revisité par Toussaint Colombani. Mais là où Salvatore Calcagno s’éloignait radicalement de notre imaginaire cinématographique, Toussaint Colombani opte pour un certain naturalisme qui nous renvoie forcément à la mythique histoire d’amour portée par Meryl Streep et Clint Eastwood.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct