Accueil des réfugiés: de la méthode, de l’objectivité

© Reporters
© Reporters

Un plan de répartition des réfugiés ? Ce que l’Europe a décidé, mais tente depuis des mois sans succès de mettre en place, vient d’être validé à l’échelle de la Belgique. Le plan belge prévoit des quotas par commune, en fonction de critères clairs, et il est assorti de sanctions pour les réfractaires. Ce plan, qui doit à ce stade répartir 5.000 demandeurs d’asile dans 589 communes, devrait avoir comme résultat pour la majorité des communes, selon le secrétaire d’État à l’Asile, Theo Francken, de ne pas devoir accueillir plus de dix personnes.

La panacée ? Non. Nombre de questions, financières par exemple, restent encore à résoudre et sont posées, entre autres, par les CPAS aux autorités politiques. Par ailleurs, la situation et le nombre d’arrivants vont encore évoluer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct