Accueil des réfugiés: de la méthode, de l’objectivité

© Reporters
© Reporters

Un plan de répartition des réfugiés ? Ce que l’Europe a décidé, mais tente depuis des mois sans succès de mettre en place, vient d’être validé à l’échelle de la Belgique. Le plan belge prévoit des quotas par commune, en fonction de critères clairs, et il est assorti de sanctions pour les réfractaires. Ce plan, qui doit à ce stade répartir 5.000 demandeurs d’asile dans 589 communes, devrait avoir comme résultat pour la majorité des communes, selon le secrétaire d’État à l’Asile, Theo Francken, de ne pas devoir accueillir plus de dix personnes.

La panacée ? Non. Nombre de questions, financières par exemple, restent encore à résoudre et sont posées, entre autres, par les CPAS aux autorités politiques. Par ailleurs, la situation et le nombre d’arrivants vont encore évoluer.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct