L’affaire Griveaux, le pire des réseaux sociaux et le plus débile de l’âme humaine

L’affaire Griveaux, le pire des réseaux sociaux et le plus débile de l’âme humaine

L’affaire qui vient d’emporter Benjamin Griveaux est à vomir. On croyait avoir tout vu de l’exploitation de la vie privée des politiques. On avait vu l’outing de l’un (Florian Philippot), qui n’avait pas demandé qu’on révèle son homosexualité. On avait appris avec qui couchait l’autre (Jean-Luc Mélenchon) quand, à la faveur d’une perquisition à son domicile au petit matin, les policiers étaient tombés sur sa communicante. On n’avait rien vu. Rien vu avant de découvrir le sexe filmé en gros plan de l’ancien porte-parole du gouvernement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct