L’affaire Griveaux plombe la macronie à Paris

Benjamin Griveaux aura bel et bien fini par faire le buzz. Mais à son corps défendant. © AFP.
Benjamin Griveaux aura bel et bien fini par faire le buzz. Mais à son corps défendant. © AFP.

Ce n’est pas l’affaire DSK. Rien, absolument rien de comparable avec l’explosion en plein vol, il y a près de dix ans, de son ancien mentor qui partait favori pour la présidentielle de 2012 avant qu’éclate le scandale du Sofitel de New York. Rien d’illégal n’est reproché à Benjamin Griveaux. Mais le tonnerre qui s’est abattu sur le désormais ex-candidat LREM à la mairie de Paris emporte la foudre jusqu’à l’Elysée. C’est toute la Macronie, déjà bien mal en peine, qui trébuche à un mois des élections municipales. Car quel ou quelle kamikaze acceptera désormais de reprendre une campagne qui a toutes les chances de finir en naufrage ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en France