Finances: Genk profite de la C1

Lors de la récente publication des comptes annuels, la lecture brute des chiffres a été plus brutalement reçue en bord de Meuse qu’à l’ombre des terrils limbourgeois. Si les champions 2019 ont essuyé une perte de près de 1,7 million d’euros, la comptabilité liégeoise a annoncé plus de 8,5 millions de pertes, notamment dues à l’augmentation de la masse salariale. Certes, le bilan du prochain exercice sera meilleur tant à Genk qu’au Standard : côté limbourgeois, on pourra y ajouter les gains de la Ligue des champions et la plus-value des reventes ; côté liégeois, les ventes de Marin et de Djenepo vont mettre du beurre dans les épinards. Et le nouveau contrat TV va être également un plus. Cependant, il est clair que le Racing se trouve en meilleure posture que son rival liégeois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct